Cannabis: moins dangereux que l'alcool pour les Français


Cannabis: moins dangereux que l'alcool pour les Français, qui restent cependant opposés à une dépénalisation [Sondage YouGov]

Cannabis Alcool
SONDAGE - Les Français estiment que l'alcool est plus dangereux que le cannabis, mais ne semblent pas enthousiastes à l'idée d'un allègement de la répression, selon un sondage exclusif YouGov* pour Le HuffPost.
La question de la dépénalisation du cannabis revient ces derniers temps sur le devant de la scène. Alors que nous vous révélions début février sur Le HuffPost le coup de force du Cannabis Social Club Français, Libération fait sa Une sur ce phénomène, ce samedi 16 février.
Mais les Français ne semblent pas convaincus par cette solution, selon ce sondage YouGov*, réalisé sur Internet entre le 6 et 12 février. Pourtant, quand on les interroge sur la question du système actuel de lutte contre le cannabis, la grande majorité des sondés (77%) l'estiment inefficace. Ainsi, 41% des Français l'estiment plutôt inefficace et 36% très inefficace.
Si on peut y voir une différence entre l'âge des sondés (69% des 18-34 contre 81% des 55 ans et plus), le consensus règne sur la question.
L'alcool perçu comme plus dangereux que le cannabis
Plus intéressant encore: à la question "laquelle de ces trois substances vous paraît la plus dangereuse: alcool, cannabis ou tabac?", les Français placent en tête l'alcool, pour 41% d'entre-eux. Suit ensuite le cannabis (35%) et le tabac (14%). Enfin, 10% des sondés ne se prononcent pas.
Les Français semblent donc du même avis que Francis Cabrel. Le chanteur avait affirmé en octobre dernier: "le cannabis ne me paraît pas beaucoup plus nocif que le pastis".
Il est intéressant de noter que l'écart est plus faible chez les 55 ans et plus (39% pour l'alcool, 37% pour le cannabis) que chez les 18-34 ans (47% contre 27%).
Et, comme tout est politique, la proximité partisane semble aussi changer la donne. A gauche, on considère l'alcool comme beaucoup plus nocif (50% pour les sympathisants d'extrême gauche, 45% et 47% pour ceux du PS/EELV et du centre) que le cannabis (respectivement 20%, 32% et 38%). Par contre, à droite, les courbes s'inversent: 35% des sympathisants UMP et FN estiment l'alcool comme la plus dangereuse des trois substances, contre 48% pour le cannabis.
Les Français ne croient pas à la dépénalisation
Si les Français semblent estimer que les moyens de lutte contre le trafic sont insuffisants, en revanche, les avis divergent concernant les solutions éventuelles pour y mettre fin.
Commençons par les points qui font consensus. Sur les 5 solutions proposées, aucune ne satisfait la majorité de sondés. La lutte contre les trafiquants de drogue reste l'option la plus plébiscitée, avec 43% des Français la jugeant efficace (45% la jugent inefficace).
Vient ensuite le renforcement de la prévention auprès des consommateurs, jugée à 40% efficace (mais seuls 12% des sondés l'estiment très efficace). Cette solution semble d'avantage plébiscitée par les sympathisants PS/EELV, qui la jugent à 53% efficace. Les partisans du FN l'estiment à l'inverse inefficace à 68%.
Concernant la dépénalisation du cannabis, les Français ne suivent pas l'avis de Francis Cabrel, cette fois-ci. Alors que le chanteur estimait que cette solution permettrait de "court-circuiter les mafias parallèles", les sondés ne sont que 28% à la trouver efficace contre 58% à la juger inefficace.
Ici aussi, les différences politiques se font sentir: plus de 40% de la gauche estime que cette solution aurait du succès, contre 9% pour les partisans de l'UMP et 15% pour le FN. Sur cette question, on note aussi un petit clivage générationnel: 33% des 18-34 ans jugent la dépénalisation efficace contre 22% des plus de 55 ans. La légalisation pure et simple obtient des scores très similaires (28% la jugent efficace contre 57% inefficace).
Lire aussi » Les cannabis social clubs révèlent les détails de leur coup de force
Enfin, les Français ne croient pas vraiment à la solution des cannabis social club. Ils ne sont que 30% à estimer cette solution comme efficace contre 56% pensant le contraire.
Mais encore une fois, les avis sont partagés. 36% des 18-34 ans croient en cette alternative contre seulement 25% des 55 ans et plus. Le clivage politique est ici encore présent: si 52% des sympathisants d'extrême gauche trouvent efficace cette solution (41% pour le PS/EELV), seuls 10% des sympathisants de l'UMP la jugent plutôt efficace (13% pour les électeurs FN).

3 commentaires:

A chaque fois que l'on parle du cannabis et de sa consommation,on voudrait nous faire croire que cela touche uniquement les 13-16 ans pour "diaboliser" cette plante...Tant que cette "association" existera on aura beaucoup de mal a faire évoluer les mœurs!Bien sur,c'est un véritable fléau pour des jeunes de 13-16 ans,alors il faut changer "l'angle d'éducation" concernant le cannabis pour cette tranche d'age;peut-être que...C'est bien connu;lorsque l'on est jeune l'interdit sert a être braver!Il existe des personnes de 30 a 40-45 ans et +,n'en déplaise a nos "politocards",qui associent consommation personnelle(récréative et thérapeutique) avec vie privée et professionnelle(avocats,docteurs,fonctionnaires,ouvriers...etc)sans problème!!Il est évident pour nos gouvernants que cette catégorie de personnes soient "désavoués" pour conforter la répression!! Tant qu'il en sera ainsi,le débat n'avancera pas d'un iota!

nous faire des problemes alor que le fumeur de joint reste cher lui sans enmerder les autre est completement ipokrite!!!!
arreter de nous enmerder et de nous prendre pour des voyoux!!!!
Nous voulons juste etre libre.... piss end love....

We have been selling cannabis seeds online since 2003 and are considered one of the most trustworthy and reliable online seedbanks in the world.

Our company has evolved significantly over the past decade. We sell our own brand of cannabis seeds - Seedsman, but also stock 1500 strains from over 65 seedbanks from every corner of the globe. Subscribe, rate and review us on http://www.seedsman.com/

Enregistrer un commentaire